L'intimidation est à la mode!

- Cet articles date de quelques années mais il est toujours aussi pertinent. -


L'intimidation est à la mode, depuis quelques jours on entend parler de grands principes, de grandes volontés, de concerts bénéfice et de comités pour s'interroger sur la problématique de la violence et de l'intimidation chez les jeunes et dans les écoles.


Encore ce matin, un imbécile disait à la radio qu'il fallait continuer à éduquer les agresseurs pour qu'ils comprennent le mal qu'ils font............. Pendant ce temps, personne ne se demande si il ne serait pas préférable d'offrir des outils aux jeunes afin qu'ils aient la possibilité de faire face aux intimidateurs. Apprendre aux victimes potentiel à se défendre AVANT d'être intimidé augmenterais leur confiance, leur donnerait des outils pour faire face aux crétins qui se croient tout permis parce qu'ils se croient plus fort.


Je ne fais pas l'apologie de la violence, je crois simplement que si l'intimidateur ne peut plus s'en prendre à sa victime parce qu'il à peur de la réaction, il va y penser deux fois avant de passer à l'acte.


Aux grands penseurs qui vivent dans un monde de rêve et qui croient qu'il est possible de tout régler par la parole, je vous demanderais de vous rendre dans les centre pour femmes battues ou violées, dans les organismes qui viennent en aide aux adolescents qui vivent des problèmes ou de rencontrer des victimes d'actes criminels. Vous y trouverez des gens détruits ou profondément blessés qui auraient bien aimés pouvoir faire face à leur agresseur. Bien sur, l'autodéfense physique n'est pas la seule solution, il est possible parfois d'utiliser les mots pour éviter la confrontation. C'est pourquoi il existe des techniques de désescalade de la violence, ce que certain appel le "judo verbal". Les techniques de désescalade sont simples, elles s'apprennent facilement et devrait faire partie de l'éducation normale. Quand j'enseigne des principes d'autodéfense, la désescalade fait partie de la pratique, il est toujours préférable d'éviter le combat, si il n'y a pas d'altercation, les risques de blessures ou de traumatismes sont grandement réduits. Par contre quand l'autodéfense devient la solution, elle est souvent la seule solution qui reste.


En passant, on parle beaucoup d'intimidation chez les jeunes, mais n'oubliez pas que l'âge n'est en rien un facteur quand on parle d'intimidation, il y en a dans toute les tranches d'âge. Je donne des séminaires à des enfants, des adultes et des personnes âgées je vous assure que peut importe ou ils en sont rendu dans leur vie, les victimes d'intimidation en sont grandement affectés. Je ne suis pas psychologue, n'y psychiatre ou autre grand génie de la psyché humaine. je suis simplement un instructeur qui répare les pots cassés et qui à a coeur d'outiller les gens contre les "morrons" qui croient pouvoir abuser des autres sans en subir les conséquences.


Bien à vous.


Alain
Autodéfense Québec

N'hésitez pas à communiquer avec nous pour plus d'informations.


Téléphone: 581.999.1901 ou sans frais: 1.877.864.1629


Appuyez ici pour nous envoyer un courriel.



Limitation de responsabilité:

Le contenu mis à disposition sur le site est fourni à titre informatif. L'existence d'un lien de ce site vers un autre site ne constitue pas une validation de ce site ou de son contenu.


Il appartient à l'internaute d'utiliser ces informations avec discernement et esprit critique. La responsabilité d'Autodéfense Québec ne saurait être engagée du fait aux informations, opinions et recommandations formulées par des tiers.


Les commentaires et messages publiés engagent uniquement la responsabilité de leurs auteurs respectifs.


Licenses, droits de reproduction:

Sauf mention contraire explicite, les documents publiés sur autodefensequebec.com, appartiennent à leurs auteurs de plein droit et ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de ces derniers.


© Tout droits réservés Autodéfense Québec 2017 | Créé par : Alain Frenette